Denis Forget quitte Baseball Montréal

Thierry Bourdeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Président de Baseball Québec, région Montréal (BQRM), depuis 11 saisons, Denis Forget a récemment remis sa démission, effective le 18 avril.

Denis Forget tourne la page sur un long chapitre avec BQRM. (Photo: archives)

Désirant relever de nouveaux défis, l’homme de 54 ans occupera désormais les fonctions de conseiller au sein de la Fédération amateur de baseball du Québec.

« J’aurais le droit d’assumer encore le rôle de président à Montréal (BQRM), mais en me promenant d’une région à l’autre, je me sentirais un peu en conflit d’intérêts », explique M. Forget.

« Aussi, je ne cacherai pas que les trois dernières années ont été difficiles. C’était le temps pour moi de voir autre chose, mais de là à quitter le baseball, non. Je suis un mordu de balle! »

Depuis le nouveau millénaire, M. Forget est celui à qui on avait confié le lourd mandat de maintenir à flot le baseball à Montréal. Avec le départ des Expos et l’image multiethnique de la métropole, rien ne s’annonçait facile pour l’ex-président de l’Association de baseball de Montréal-Nord.

« La démographie a diminué dans les écoles, les immigrés représentent une bonne partie de la population à Montréal et la plupart n’ont aucune culture baseball », fait-il remarquer.

M. Forget ajoute que les jeunes joueurs n’ont plus d’équipe professionnelle à qui s’identifier, contrairement au hockey (Canadiens), au football (Alouettes) et au soccer (Impact).

Tous ces facteurs ont fait en sorte que, depuis son arrivée en poste, le nombre de joueurs inscrits dans une association de baseball mineur montréalaise a diminué de moitié. Actuellement, environ 1100 joueurs évoluent toujours dans la métropole.

Nouvelle approche gagnante

Parmi ses bons coups à la présidence de BQRM, Denis Forget estime que la nouvelle formule des championnats régionaux a su faire plaisir à tout le monde. Au lieu de tenir des séries éliminatoires et de n’inviter que les meilleures formations de chaque catégorie, toutes les équipes ont accès depuis trois ans à cet événement de fin de saison.

« C’est un gros défi à relever. On parle d’environ 130 parties en cinq jours! Une chance que nous avons été bénis par la température », constate-t-il.

Sans la tenue de cet événement, M. Forget précise qu’il aurait pu tourner la page sur son rôle de président plus rapidement. « Ce sont réellement les championnats régionaux qui m’ont accroché et qui m’ont motivé pour rester deux ans de plus. »

Le mandat de Denis Forget venait à échéance en octobre 2011. Entre-temps, le vice-président au niveau provincial, Serge Lehoux, assurera l’intérim. Des élections pour ce poste auront lieu à la fin de la saison.

Organisations: Association de baseball de Montréal-Nord

Lieux géographiques: Québec, Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • TOnyJAA
    22 avril 2011 - 00:02

    Ya raison le monde ne joue plus au baseball et avec la perte des Expos ça n'aide pas personne on a connu de bonne année ça va peut etre revenir un jour qui sait.. bon ben bonne vacances Denis. prend soin du trophée de Drumondville de 96-97 la loll vive les Monarques !!!!!