Baseball: les Royals au cœur d’une bataille à finir

Thierry
Thierry Bourdeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La première saison de la Ligue de baseball senior de la Rive-Nord (LBSRN) est synonyme de parité. Quatre des cinq équipes du circuit ont encore une chance de s’emparer de la tête du classement, dont les Royals de Pointe-aux-Trembles/Rivière-des-Prairies.

Maxime Sylver Tremblay fait partie d’un arsenal de six lanceurs au sein des Royals de PAT/RDP. (Photo: Paco)

L’équipe dirigée par Stéphane Raymond affichait (en date du 22 juillet) un dossier de huit victoires contre six échecs. Elle était sur un pied d’égalité avec les Seigneurs de Repentigny (6-4), qui avaient cependant disputé quatre rencontres de moins.

Non loin derrière se retrouvaient les Pionniers de Saint-Félix-de-Valois (6-5), à un demi-match, et les Artilleurs de Sainte-Thérèse (5-5), à un match de la tête.

« La plupart des matchs sont très serrés. C’est vraiment du beau baseball », note Stéphane Raymond.

Ce dernier se dit surpris de la tenue de certains joueurs malgré leur inactivité au cours des dernières années. Or, la constance n’est pas coutume chez les Royals, eux qui n’ont pas encore collé trois victoires de suite cet été.

« Je dois rater des matchs de temps en temps et je pense que mes joueurs ont encore besoin d’un "papa" pour les diriger », ricane M. Raymond.

L’équipe de la Pointe-de-l’Île a néanmoins évité les séries de défaites et c’est pourquoi elle se retrouve en bonne posture avec encore six rencontres à disputer. Si l’on se fie aux objectifs de l’entraîneur-chef, le premier rang sera toutefois dur à maintenir.

« Mon but, c’est de terminer deuxième. Je crois que nous devrons remporter au moins cinq matchs pour y arriver. »

« Pour les séries, nous sommes capables de battre tout le monde », ajoute M. Raymond.

À moins que Dame nature ne s’en mêle, le calendrier régulier se conclura au début du mois d’août, pour ensuite faire place à des séries au meilleur de cinq.

Déjà de nouvelles formations

La LBSRN ne compte même pas une saison d’existence que déjà plusieurs équipes auraient manifesté leur intérêt de joindre ses rangs dès 2011. Le président du circuit, Sylvain Martin, affirme que neuf formations ont actuellement l’idée d’emboîter le pas.

Ce n’est cependant pas tout le monde qui obtiendra une place aussi rapidement. « On veut y aller progressivement parce qu'il faut garder le contrôle de notre ligue, dit M. Martin. Nous passerons probablement à huit équipes. Peut-être que ce sera dix, réparties en deux divisions, on verra. »

Des formations de Lanaudière, Laval, Montréal et de la Rive-Sud forment la liste des candidats. Le président admet que cette popularité ne le surprend pas, mais il ignore pourquoi autant d’équipes espèrent faire leur entrée l’été prochain.

« J’avais déjà beaucoup de demandes lorsque la saison a débuté, mais je n’ai aucune idée pourquoi les gens en parlent autant. Je suis ébahi d’entendre ça! »

Jusqu’à présent, la ligue n’a décerné aucune suspension, car aucun joueur, ni entraîneur, n’a été expulsé d’une rencontre. Cet aspect a certainement moussé la crédibilité de la LBSRN, en plus des changements à prévoir pour la prochaine saison.

Parmi ceux-ci, Sylvain Martin parle notamment d’associer quatre officiels à chacune des équipes afin d’améliorer la qualité de l’arbitrage. De plus, l’arrivée de plusieurs formations nécessiterait une refonte du calendrier et les parties de saison régulière seraient plus nombreuses. Enfin, la ligue mijote aussi l’idée de tenir un tournoi senior.

Avec tous ces dossiers à régler, M. Martin rappelle que les nouvelles formations sujettes à joindre la LBSRN devront en faire la demande cet automne.

Lors du même entretien téléphonique, Sylvain Martin a indiqué qu’il souhaitait instaurer une ligue de baseball locale pour les joueurs âgés de 40 ans et plus. À suivre.

Lieux géographiques: La LBSRN, Laval, Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires