Un amorti-suicide prive les Orioles d'un troisième titre

Thierry Bourdeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Déjà champions dans deux tournois cet été, les Orioles de Montréal pee wee majeur sont venus bien près de compléter le triplé à Fleurimont. La troupe de Luciano Bérardinucci s'est inclinée en finale sur un amorti-suicide.

À égalité 3-3 en fin de cinquième manche, les Red Sox des Laurentides ont dénoué l'impasse en tentant ce jeu risqué qui leur a procuré le point de la victoire. Selon l'entraîneur-chef des Orioles, cette stratégie est monnaie courante chez les Red Sox. « Ils ont tenté ce jeu plusieurs fois contre nous cette saison et on savait ce qui s'en venait. J'avais commandé un lancer haut à l'intérieur pour éviter que le frappeur touche à la balle, mais ça n'a pas fonctionné. »

Champions à Mascouche et Nicolet, les Orioles avaient une fiche parfaite en tournoi (10-0) avant de subir deux revers face aux Red Sox, à Fleurimont. « Mes joueurs étaient en larmes et c'est normal d'être déçu sur le coup. On pensait bien faire un "truc du chapeau", dit l'entraîneur. C'est l'expérience qui rentre. »

Outre le revers de 4-3 en finale, les Orioles avaient échappé un match-marathon de 13-12 à la fin du tour préliminaire. Les Montréalais se sont repris de belle façon en demi-finale en bafouant les Yankees du Lac Saint-Louis 20-6. Il s'agissait de leur 13e victoire en tournoi cette année.

En incluant la saison régulière, les Orioles ont remporté 32 matchs depuis le mois de mai. Ils n'ont subi que six revers. Au moment de mettre sous presse, l'équipe pee wee était à Laval pour la tenue des Championnats provinciaux. « C'est notre chance de prendre notre revanche contre les Red Sox. J'espère que nous atteindrons le carré d'as », conclut Luciano Bérardinucci.

Organisations: Red Sox, Yankees

Lieux géographiques: Red Sox des Laurentides, Mascouche, Nicolet Fleurimont Lac Saint-Louis Laval

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires