Montréal s’en va en finale des Jeux du Québec

Audrey
Audrey Gauthier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Softball

Les Anges s’en vont en finale de softball des Jeux du Québec

L’équipe de softball de Montréal-Concordia a remporté son troisième match dans le cadre de la 47e finale des Jeux du Québec, lui donnant ainsi un laissez-passer direct vers la finale.

Les Anges affrontaient la formation de Lanaudière, le 29 juillet au matin. Les deux équipes n’avaient pas encore connu la défaite lors du tournoi provincial. Ce rendez-vous déterminait qui irait directement à la finale et qui devrait participer à un deuxième match pour s’y rendre.

L’équipe de la région Montréal-Concordia tirait de l’arrière dès la deuxième manche par le pointage de 1-0. Les joueuses ont réussi à marquer quelques points pour prendre l’avance 3-1 en cinquième manche. Lanaudière a alors menacé dangereusement son adversaire lorsqu’elle était au bâton. Les buts étaient remplis et aucune joueuse n’avait été retirée.

C’est alors qu’Ariane Désy est venue sauver son équipe. La joueuse de deuxième but de Montréal a retiré la frappeuse de Lanaudière en attrapant la balle au vol. Elle a ensuite retiré celle au premier but en se positionnant sur son chemin avant de faire un relais au troisième but et ainsi réussir le triple jeu.

« Mon assistant entraîneur, Roch Desgagné, m’a suggéré de retirer ma lanceuse, Ariane Désy, et de la placer au deuxième but, ce que j’ai fait. Au softball, c’est très rare un triple jeu. Ainsi, la joueuse a retiré toutes les filles qu’elle avait préalablement placées sur les buts », explique l’entraîneur-chef, Pascal Désy.

Lanaudière n’a pas réussi à remonter la pente par la suite. Les Anges passent alors en finale grâce à une victoire de 3-1. « Les deux équipes méritaient de gagner. La victoire pouvait aller des deux côtés. C’était très serré », explique-t-il.

Une victoire importante

Cette victoire a été marquante pour les athlètes tout comme pour leurs parents et leurs entraîneurs. Plusieurs ont crié de joies ou ont versé quelques larmes.

« C’est fou! C’est incroyable. J’en pleure », admet M. Désy.

Les Anges n’ont toujours pas connu la défaite cette année. Avec les trois victoires des Jeux du Québec, les Montréalaises ont une fiche de 22 victoires et aucune défaite.

« Les Anges sont une équipe benjamine (13-14 ans). Nous avons affronté des filles de niveau cadet (15-16 ans). C’est la magie de la chose, car il y a une différence d’âge qui se remarque. C’est magnifique de se rendre si loin aux Jeux du Québec », affirme-t-il.

Ce n’est pas la première participation des Anges à cette compétition provinciale. En 2007, la formation avait remporté la médaille de bronze. « Nous sommes vraiment contents. Toutefois, nous avons appris qu’il n’y aurait pas de softball lors des Jeux du Québec de 2014. C’est dommage, car notre équipe aurait pu revenir au complet lors de cette compétition. Au moins, elles ont gagné une médaille cette année », souligne l’entraîneur-chef.

Les Anges tenteront de monter sur la plus haute marche du podium lors de la finale de softball, le 30 juillet, dès 9 h.

Organisations: Softball, Jeux du Québec, finale

Lieux géographiques: Région Montréal-Concordia

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires