Je me souviens 2.0

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Après le succès flamboyant, médiatique et public, de sa création Je me souviens, le FMA poursuit l’aventure et pousse encore plus loin sa vision instigatrice ! Nizar Tabcharani et Sean Dagher, directeurs musicaux de cette œuvre, joignent la spontanéité et l’enthousiasme de la première représentation à l’approfondissement de la recherche musicale et scénographique, pour offrir au public une œuvre complète et aboutie, encore plus réjouissante, ce samedi, le 13 novembre.

Je me souviens 2.0

Je me souviens a été créée à l’occasion du 10e anniversaire du FMA. Rythmes, mélodies et danses provenant d’un Québec profond, joyeux et résistant croisent des traditions d’un Mont- Liban héroïque et pur, avec virtuosité, simplicité et beauté. Les créateurs de l’œuvre nous convient à prendre part à une grande fête, au cœur de la Place d’un Village imaginaire, au pays des cèdres ou des lys, épicentre d’un quotidien empli de jeunesse et d’enthousiasme. La complicité des deux mémoires, musicales et chorégraphiques, redonne vie à une vision romanesque et sublime de ces contrées lointaines, mais toujours présentes, qui, au zénith de l’ivresse, deviennent « trop belles pour être vraies ».

L’œuvre traverse cultures et époques, d’une musique millénaire transmise oralement de génération en génération aux compositions modernes savamment écrites, du Mawal au chant traditionnel québécois, de la Dalouna aux envolées lyriques, de la Gigue à la Dabké moyen-orientale. Impliquant des compositeurs, musiciens et artistes des plus créatifs, le spectacle offre un lieu de rencontre entre diverses esthétiques, à travers un vocabulaire soutenu par un alliage de styles. S’inspirant aussi bien des tensions que des intimités des mémoires, les artistes aspirent à créer une œuvre qui brise les frontières entre deux mondes par le biais de l’art.

Je me souviens 2.0 fera découvrir au public une expérience unique, celle de marier les vocabulaires des deux folklores, de tenter de dégager des «formes traditionnelles universelles», de repousser les limites des identités figées, de recomposer des expressions authentiques d’une grande richesse, souvent cristallisées dans des styles archaïques. Des thématiques communes (naissance, mariage, amour, deuil, guerre, etc.) alimentent le récit musical et chorégraphique dans une rencontre spontanée entre deux mémoires qui s’apprivoisent mutuellement lors d’une fête. Je me souviens 2.0, une création renouvelée… pour se rappeler toujours de ces pas pareils... mais pas pareils !

20h, Théâtre Maisonneuve, Place des Arts

Prix du billet : 25 $, 35 $, 45 $ (taxes en sus). 25 % de réduction pour les étudiants, aînés et détenteurs de la carte de transport STM (OPUS).

Organisations: Maisonneuve

Lieux géographiques: Québec, Liban

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires