Journée des femmes: Saviez-vous que…?

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un article de Geneviève Daoust

La Journée des femmes vise à faire le point sur la condition féminine et les avancées dans cette lutte afin d’enrayer toute forme d’inégalité, qu’elle soit sociale, politique, salariale, sexuelle ou religieuse. Voici quelques faits inusités :

*Pendant la Première guerre mondiale, les femmes y sont dépeintes comme étant soumises à l’homme et bonnes pour faire les tâches ménagères: la publicité propagandiste se développe à travers le pays. Son but : vendre une idée en la reliant à un produit. Ce procédé se poursuit lors de la Seconde guerre mondiale grâce aux publicités racontées à travers des histoires (storytelling). Elles ont aussi l’obligation d’être belles et impeccables pour leur mari.

*Les hommes étant enrôlés dans l’armée, les femmes commencent à exercer des métiers traditionnellement masculins lors de la Seconde guerre mondiale, faute de main-d’œuvre abondante. Lorsque la guerre est terminée, les hommes reviennent et veulent retrouver les emplois qui leur étaient auparavant réservés. Les femmes refusent de retourner au foyer et conservent leur emploi. (Source : http://top10listblog.blogspot.com/2009/03/ten-interesting-facts-about-women-in.html)

*Le Québec est la dernière province canadienne à permettre aux femmes le droit de vote, en 1940. Les Territoires du Nord-Ouest sont les derniers à s’ajouter à la liste en accordant ce droit à la gent féminine en 1951, selon les données du parlement du Canada.

*Certaines religions permettent aux femmes d’accéder, au même titre que les hommes, aux fonctions religieuses. C’est ainsi que plus de 800 femmes juives des courants massortis, réformistes et constructivistes, selon un article sur le site rue89.com, exercent la fonction de rabbin à travers le monde. Aux États-Unis, la première femme à accéder au rabbinat le fait en 1974.

*Les Canadiennes sont réputées mondialement dans l’entreprenariat : les femmes d'affaires contribuent à plus de 18 milliards de dollars par année pour l'économie du pays, peut-on lire sur le site de la Condition féminine canadienne. D’ailleurs, il y a près de 821 000 entrepreneures canadiennes.

*Ce n’est que depuis les années 60 que la pilule contraceptive est commercialisée à grande échelle. Dès ce moment, les femmes s’approprient leur sexualité.

*En 1928, la gent féminine est intégrée à l’équipe olympique canadienne. (Source: criaw-icref.ca/millenium)

*Le mois de la femme, en octobre, a été instauré par le gouvernement du Canada en 1992. Chaque année, il propose un thème différent.

Lieux géographiques: Canada, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires