Ann fete eritaj kreyòl nou !*

Samuel
Samuel Leduc-Frenette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

*Célébrons notre héritage créole!

Pour une 10e année consécutive, le Mois du créole à Montréal se déroulera en octobre dans différents quartiers de la métropole. Cinéma, musique, danse et conférences célébreront l’héritage créole des diasporas haïtienne, guadeloupéenne, martiniquaise, mauricienne, guyanaise, seychelloise, saint-lucienne et réunionnaise.

La chanteuse jazz Andayoma, en spectacle les 14 et 15 octobre.(Photo : gracieuseté)

Le lancement officiel de la programmation sera donné le samedi 1er octobre au siège du Comité international pour la promotion du créole et l’alphabétisation (KEPKAA). Des ateliers de danse, des jeux théâtraux et une exposition de peintures se dérouleront tout l’après-midi. À partir de 18h, le spectacle d’ouverture du Mois du créole offrira au public des troupes de danse et des récitals de poésie. Il y aura également une dégustation de mets créoles. Selon les organisateurs, le spectacle d’ouverture sera l’un des moments forts de ce mois.

Le mercredi 5 octobre, à la Sala Rossa du boulevard Saint-Laurent, le KEPKAA invite les citoyens à son kabar créole de l’île de la Réunion. Le kabar est une fête typiquement réunionnaise où s’entremêlent chant, danse et musique. La formation Kozman ti Dalon sera en vedette. Elle est spécialiste du maloya, un style de musique qui mélange plusieurs types de percussions d’origine africaine.

Comme « Femme créole : force de nos 10 ans » est le thème de cette édition, plusieurs événements font place aux femmes. Le vendredi 14 octobre, à 20 h, la chanteuse d’origine guyanaise Andayoma se produira au bistrot Tributerre. Cette dernière est partie de Singapour pour venir interpréter des chansons jazz en français, en anglais et en créole. Accompagnée du guitariste d’origine tunisienne Saber Gallali, elle se produira également à 20 h 30 le lendemain au même endroit.

Dans la même veine, le « grand ballet en hommage à la femme créole d’ici et d’ailleurs » sera présenté par le chorégraphe d’origine haïtienne Eddy Toussaint le jeudi 27 octobre, à 19 h, au centre Leonardo da Vinci, à Saint-Léonard. M. Toussaint mettra en scène la Misa Criolla—la Messe créole—, du compositeur argentin Ariel Ramirez. Des artistes locaux seront accompagnés sur scène d’une douzaine de danseurs de ballet classique de la troupe de M. Toussaint.

Le Mois du créole mettra fin à sa 10e édition lors du spectacle de Roosevelt Saillant, alias Bic. Ce chanteur, rappeur et slameur haïtien sera accompagné de ses 12 musiciens. Il profitera de l’occasion pour présenter son tout nouvel album, « Kreyòl chante Kreyòl konprann ». La soirée débutera à 18 h le dimanche 30 octobre et aura lieu à l’auditorium du cégep de Rosemont.

Le KEPKAA est un organisme à but non lucratif. C’est le 5 octobre 2002 qu’il a mis sur pied le Mois du créole. Octobre n’a pas été choisi par hasard, puisqu’en 1983 les pays créolophones ont fait du dernier vendredi de ce mois la « journée internationale du créole ».

Il existerait plus de 15 millions de créolophones dans le monde ayant comme base lexicale le français. Il y en aurait plus de 200 000 au Canada.

Pour la programmation complète des activités et des événements du Mois du créole, visitez le www.kepkaa.com/moisducreole/2011/index.html.

Organisations: Comité international pour la promotion du créole, KEPKAA

Lieux géographiques: Boulevard Saint-Laurent, île de la Réunion, Singapour Saint-Léonard Rosemont Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires