Programmation culturelle de Rivière-des-Prairies

Samuel
Samuel Leduc-Frenette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les 30 septembre, 1er et 2 octobre prochain, à l’occasion des journées de la culture, la maison de la culture de Rivière-des-Prairies lancera sa programmation officielle pour l’automne. Au menu : expositions, danse, musique, cinéma et bien plus encore.

Le Jireh Gospel Choir. (Photo: gracieuseté)

Le projet de médiation culturelle « cultiver l’été dans les parcs » donne réellement le coup d’envoi de cette programmation le vendredi 30 septembre à 18h. Il s’agit d’un vernissage d’œuvres photographiques composé par les jeunes du quartier.

« On va faire une exposition pour montrer les résultats de ce qui s’est fait » dans le cadre de l’Été show, mentionne Claudia Poirier, agente culturelle à la maison de la culture. Cette fresque collective sera présentée dans la section jeunesse de la bibliothèque de Rivière-des-Prairies.

Cette exposition sera suivie le samedi 1er octobre par une initiation à la pyrogravure, du nom donné à cette technique de gravure à la pointe de métal chauffée sur bois ou sur cuivre. L’artiste prairivois Morel Gallant va initier le public à son art à la bibliothèque. « Les gens vont s’inscrire à l’atelier, voir l’artiste et pouvoir en faire un peu », dit Mme Poirier.

Le parcours patrimonial de Rivière-des-Prairies sera aussi lancé le samedi et le dimanche, où « différents lieux ont été identifiés » dans la partie historique du quartier. « Il va y avoir des panneaux avec les lieux, les gens qui y ont habités, etc. »

Cette fin de semaine se terminera le dimanche 2 octobre avec un atelier d’écriture et un spectacle de musique italienne du groupe Canzoniere Grecanico Salentino. « Comme il y a une communauté [italienne] importante, je trouvais ça important de présenter ça [ici], indique Mme Poirier. « On a [même] demandé à ce qu’il y ait une conférence, parce qu’ils viennent d’une région particulière : les Pouilles. »

Expositions

Des expositions, il y en aura encore davantage durant l’automne. Les artistes Loraine Galarneau (peinture) et Morel Gallant seront les deux artistes sollicités par le volet En terre prairivoise qui donne « une vitrine aux artistes locaux » depuis l’an dernier. Cette initiation à l’art, « c’est pour aller chercher les citoyens qui ne vont pas nécessairement en salle d’exposition », croit Mme Poirier.

Dans L’art dans le vaudou, on présente aux visiteurs la création de motifs et l’emperlage directement issus de la culture vaudou. « On souhaite qu’autant les gens qui sont d’origine haïtienne puissent avoir accès à leur culture que les gens d’origine québécoise. »

Deux autres expositions se tiendront cet automne, dont celle de Stéphane Poulin, qui est illustrateur jeunesse. « Il a gagné un prix du Gouverneur général du Canada, donc c’est vraiment quelqu’un qui a une grande reconnaissance et une grande crédibilité », tient à préciser Mme Poirier. Enfin, le peintre Sylvain Béland termine cette série en exposant ses tableaux à l’huile et au fusain.

Spectacles et cinéma

En musique, les membres du groupe Bémol 9 « vont présenter des airs de Noël connus mais sur des formes plus jazzées ». Le Quatuor Alcan qui, comme son nom peut le laisser entendre, vient du Saguenay, interprétera des classiques de la musique classique comme Haydn et Mendelssohn. Ceux-ci résonneront dans l’église St-Joseph reconnue pour sa remarquable acoustique.

Côté choral, le Jireh Gospel Choir et l’Ensemble Gospel de Québec sonderont tour à tour les incontournables de la negro spiritual. Le bluesman Mike DeWay offrira de son côté des compositions personnelles en français ainsi que des réinterprétations des classiques de Buddy Guy et de Freddy King.

Il y aura également deux spectacles pour enfants. Dans Le temps des Muffins, « [d]es jeunes vont être sur la scène. Il va y avoir le comédien et le décor », affirme Mme Poirier. Les enfants trouveront aussi leur compte avec Le dernier arbre, un spectacle en forme de fable.

Finalement, la compagnie montréalaise de danse africaine Nyata Nyata présentera Montréal by night. Les Prairivois pourront visionner puis rencontrer les réalisateurs des documentaires social et environnemental Le Plan et Les porteurs d’espoir. Ces rencontres sont issues d’une collaboration entre la maison de la culture et l’Office nationale du film (ONF).

Pour connaître l’emplacement et la date de chacun des événements, il faut visiter le site de l’arrondissement au ville.montreal.qc.ca/rdp-pat.

Organisations: Groupe Canzoniere Grecanico Salentino, Bémol, Le Quatuor Alcan église St-Joseph Office nationale ONF

Lieux géographiques: Rivière-des-Prairies, Pouilles, Canada Saguenay Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires