Vol d'équipement militaire en Afghanistan

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

}

Vol de notre équipement en Afghanistan!

 

Quand nos militaires ont ouvert des contenants qui revenaient d’Afghanistan avec des équipements militaires, ils ont découvert à leur immense surprise qu’ils s’étaient fait voler.

Certain contenants étaient vides, d’autres avait été rempli de roches et de sable par les voleurs pour mieux caché l’escroquerie.

 

Au ministère de la Défense nationale on a admis que des tentes, des pneus et des outils avaient disparu, mais pas d'armes, de munitions ou  d'uniformes militaires avaient été volé.

 

Ils ont beau nous dire qu’il n’avait rien d’important dans les contenants. Pourtant ce n’était pas de la ferraille qu’on payait les yeux de la tête pour ramener au Canada.

 

Au dernier rapport, sur les 448 contenants à revenir au Canada, 20 avaient été vidé, 40 sont en haute mer vers le Canada, 182 sont toujours cloués au sol en Afghanistan, et un nombre sont à la frontière de l’Afghanistan et le Pakistan, ou on croit que les vols ont eu lieu.

 

Est-ce que nos soldats dans les camions ne se sont pas rendu compte de ce qui se passait autour d’eux? Auraient-ils participé à la magouille?

Le danger est que des Talibans zélés auraient glissé des bombes dans les contenants destinées au Port de Montréal.

 

La compagnie montréalaise A.J. Maritime est responsable du transport de l'équipement vers le Canada à la suite de la fermeture de la base militaire canadienne de Kandahar, en novembre dernier.

La présidente de la compagnie, Alda Rodrigues, a expliqué que les vols constituaient un problème récurrent dans les opérations de transport des équipements.

 

Tous les pays de l'OTAN ont vécu des problèmes de vol dans leurs conteneurs, sans savoir où ils se produisent, semble-t-il.

 

Dans la capitale Kandahar, il y a un marché aux puces ou on vend des armes, des munitions et des uniformes de tous les pays de l’OTAN. 

On peut s’habiller de la tête aux pieds dans notre costume militaire préférée. C’est idéal pour Halloween, ou pour faire la guerre.

Le marché est surnommé « Le Marché George Bush. » Il est situé juste en face du ministère de la défense de l’Afghanistan.

Ça serait un bon endroit pour commencer l’enquête sur le vol d’équipement canadien.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires