Harper veut repeindre son avion Airbus 310

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le premier ministre Stephen Harper veut repeindre son Airbus 310 en belles couleurs rouge et blanc.

Bien mieux que le vieux gris militaire sur les autres appareils du fédéral.

Ça coûtera plusieurs millions, mais ça plairait beaucoup à Harper.

C’est quoi dépenser des millions quand ton gouvernement est déjà des milliards en déficit pardessus la tête?

Dans un appareil fraîchement peint aux belles couleurs canadiennes, avec une belle, grosse feuille d’érable rouge et « Canada » en grosses lettres de chaque côté, Harper  se sentirait beaucoup plus comme un président dans son « Air Force One. »

D’après les fuites qui nous viennent des militaires canadiens, Harper rêve à un avion de fantaisie, pour faire de lui un vrai leader international. Mais avec la récession en cours, c’est délicat.

Les militaires sont biaisés. Ils préfèrent conserver leur bon, vieux gris militaire, la couleur de tous leurs appareils. D’ailleurs ils ont beaucoup de peinture grise qui leur reste.

L’affaire de la couleur de  l’avion à Harper a provoqué une chicane en règle l’année dernière entre Harper et son ministre de la défense nationale, Peter MacKay, qui s’est rangé du bord des militaires sur la question de la couleur de la peinture.

Il y a une lettre de MacKay à Harper du mois de janvier 2010 qui a fait surface qui établit clairement la position de MacKay :   "En raison de nature multi-rôle de cet avion, qui comprend le transport du personnel des Forces canadiennes et de l'équipement dans les domaines des opérations, il a été peint dans un schéma de couleur appropriée pour ces tâches. »

Imaginez le temps gaspillé à discuter et s’envoyer des mémos au sujet de la couleur. Pire qu’un jeune couple marié dans la cuisine de leur première maison.

Harper a tenu bon, et comme d’habitude, il a gagné. Mais le dernier choix n’a pas été fait.

En passant, il faut dire que Harper  préfère que dorénavant on appelle son Airbus 310 un Polaris 150.

Polaris est l’étoile du nord – juste comme lui, notre étoile du nord – qui nous mènera, il croit, à destination juste comme Polaris conduisait les premiers marins par ici.

D’après ce que les militaires disent en catimini, Harper pourrait bien finir avec un avion de fantaisie qui nous coûtera entre 5 millions ou 6 millions.

Au début Harper ou quelqu’un dans son bureau, voulait peindre de l'art autochtone sur la queue de son avion. Encore d’autres millions.

Ensuite on a proposé de peindre un côté de l'avion pour représenter l'ouest canadien et l'autre côté pour représenter l'Est du Canada.

Des militaires mauvaises-langues, qui perçoivent l’exercice comme une immense sottise dispendieuse ont suggéré une scène polluée des sables bitumineux avec des oiseaux morts pour représenter l’ouest, et une banque avec des pauvres misérables qui la tiennent sur leurs bras, pour l’est.

Pas gentil ceux-là.  Pas plus que proposer un avion tout blanc, pour montrer que le Canada se rend plus facilement à ses ennemies.

Les militaires espèrent finir avec  quelque chose de plus simple, de moins coûteux, une seule grosse feuille d’érable, même possiblement une couronne royale, mais certainement pas de fleur de lys.

Sous la fenêtre du pilote, seraient écrites les phrases de l'hymne national : «True North Strong and Free" en anglais et en français, «Des plus brillant exploits » de l’autre côté.

Le militaire en charge de décorer l’avion de Harper est Jim Belliveau, un graphiste du 410e  Escadron d'appui tactique en Alberta.

Un appel d'offres pour le travail de peinture sera publié par le bureau du premier ministre  lorsqu’il aura choisi un graphique définitif l'année prochaine. Ça sera s’il reste de l’argent dans les coffres publics.

Sortez vos crayons de couleurs!

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Michel Gagnon
    21 novembre 2011 - 15:47

    j'oubliais, peut-être que, pour aider à défrayer les coûts de la peinture, des publicité locales pourraient être apposées sur le fuselage. Je suggère les petits gâteaux Vachon de notre bon ministre Maxime. Quelqu'un a d'autres suggestions?

  • Michel Gagnon
    20 novembre 2011 - 16:42

    Sachant qu'il reste encore 1256 jours à ce gouvernement "Réformo-Allianciste" dit Con Servateur, imaginez le nombre d'autres sottises qu'il sera en mesure de nous imposer. Vivement le 2 mai 2015...Comme diraient les autres, "Un jour à la fois..." Le prochain gouvernement aura du pain sur la planche pour corriger toutes les bêtises qui lui seront léguées.