La diplomate fait une gaffe sur Twitter

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Elle n'est plus la bienvenue au Canada

Linda Sobeh Ali, chargée d’affaires palestinienne à Ottawa a perdu son poste de cette semaine parce qu'elle a Tweeté un lien à une vidéo jugé offensante aux Juifs.

Le Premier ministre Stephen Harper lui a demandé poliment de quitter le Canada au plus tôt possible. D’ici son départ, le Canada n’aura plus rien à faire avec elle.  

Ses patrons en Palestine l’ont rappelé immédiatement.

Pourtant Sobeh Ali s’arrangeait bien avec le gouvernement Harper, avec les diplomates israéliens à Ottawa et avec les associations de juifs canadiens.

Son problème : Sobeh Ali a fait circuler sur son compte Twitter un lien vers une vidéo postée sur YouTube qui  montre une jeune fille palestinienne, en larmes et criant avec passion, en récitant le poème "Je suis palestinienne" en arabe 

 Les sous-titres anglais de la vidéo portaient faisait appel « à une guerre  pour  raser l'injustice et l'oppression et détruire les Juifs. »

Sobeh Ali a dit qu'elle n'avait pas vu la vidéo qu’elle avait reçue d’une amie sur son cellulaire. Elle dit regretter beaucoup de l’avoir envoyer sur Twitter sans le visionner.  Maintenant c’est trop tard.   Le tort est fait.  Les juifs sont furieux.  

Pour compliquer l'affaire, selon certains, les sous-titres anglais dans la vidéo pourrait être en erreur. 

Salah Basalamah, un professeur agrégé à l’École de traduction et d'interprétation de l'Université de Ottawa qui connait bien la poésie arabe dit que les paroles pourraient bien se traduire correctement par «une guerre qui détruit l'oppression et tue l'âme du sionisme. »

Ce n’est pas exactement la même chose. C’est néanmoins assez proche pour donner offense.

Shimon Fogel, président-directeur général du Centre pour Israël et des affaires juives a déclaré : « J'ai été choqué par la vidéo. »

C’est lui qui a attiré l’attention du ministre des affaires étrangères John Baird, à la vidéo.

Baird a qualifié l’affaire d’un «sérieux manque de jugement. »

Le leader libéral Bob Rae, qui est un expert sur les affaires du moyen orient, a dit que c’était sa « compréhension » que l'autorité palestinienne avait décidé de remplacer Sobeh Ali par un nouveau représentant qui arriverait au Canada bientôt.

 

Rae a dit qu’il connaissait Sobeh Ali depuis qu’elle est en poste au Canada.

« C’est une personne d'intelligence et quelqu'un qui, d’après mes discussions, voulait jouer un rôle constructif dans les discussions de paix.

« Je crois que le lien à la vidéo a été une erreur. Je crois qu'elle reconnaît maintenant que c’était une erreur, mais les décisions ont maintenant été prises par l'Autorité palestinienne et  nous avons simplement à tourner la page à ce point.

Rae a ajouté que les politiciens commencent à découvrir que les règles de la diplomatie ont changé dans l'ère des médias sociaux.

« Il s'agissait ici d'un message qui n’aurait pas dû être transmis de la manière dont il l’a été.

Le compte Twitter de la diplomate est maintenant fermé pour de bon.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires