Ambassadeur pris pour un risque à la sécurité

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

la fameuse 'liste rouge' des Américains

L'ambassadeur américain au Canada, David Jacobson s’est fait arrêter dans un aéroport canadien il y quelque temps sous prétexte qu’il était un risque à la sécurité.

Quelle ironie ! L’ambassadeur américain sur la fameuse « liste  rouge » américaine.

Le personnel à l’aéroport était très gentil.

Ils lui ont dit : « Nous sommes désolés, M. Jacobson, mais nous avons besoin de plus amples informations, nous ne pouvons pas vous laisser embarquer abord l'avion »

Jacobson a téléphoné Washington où il a appris la raison de son problème.

Il y a un autre David Jacobson qui est un dangereux bonhomme.

«Je ne sais pas sur quelle liste il est, mais il n’est pas sur la liste des bons gars, » a dit Jacobson.

Heureusement il n’est pas ambassadeur !

Le même problème s’est produit de nouveau quelques semaines plus tard, lors d’un autre voyage.

Cette deuxième fois Jacobson a obtenu de ses patrons à Washington ce qu’ils appellent un "numéro de rectification" qui lui permet de voyager aux États-Unis sans contraintes aux frontières.

Autrement ça serait le comble du ridicule – un ambassadeur américain qui ne peut pas rentrer aux États-Unis, obligé de passer le reste de ses jours au Canada parce que les ordinateurs  américains de sécurité le jugent trop « dangereux. »

Jacobson, un ami du Président Barack Obama,  a reconnu que c’était «un peu ironique" pour lui d’être jugé une menace à la sécurité américaine.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires