Chicane au barbecue Harper

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

conservateurs contre littéraires

La chicane continue de beau train depuis la semaine dernière entre le premier ministre Stephen Harper et la communauté littéraire de Toronto.

Elle a éclaté entre le secrétaire parlementaire de M. Harper, le député Dean Del Mastro, qui a vilipendé Margaret Atwood, la doyenne de la littérature anglaise du Canada.

M. Del Mastro l’a traitée de femme « ridicule » qui ne savait pas de quoi elle parlait.

Mme Atwood avait accusé le maire de Toronto, Rob Ford d’être un homme sans culture ni appréciation littéraire. Elle aurait déclaré que depuis que M. Ford est devenu maire, sa ville était malvenue pour les artistes.

Cela a provoqué des cris d'indignation du gouvernement Harper qui est très proche du maire Ford et de son frère Doug Ford, un conseiller au municipal à Toronto.

Les Frères Ford ont travaillé très fort aux dernières élections à faire élire les candidats conservateurs de Harper dans la région de Toronto.

La chicane a commencé il y a quelques semaines lors que Doug Ford a dit qu’il y avait trop de bibliothèques publiques à Toronto.

Il a ajouté qu’il y a même plus de bibliothèques dans son quartier que de restaurants Tim Hortons.

Il proposait au conseil de ville de fermer des bibliothèques et de dépenser l’argent ailleurs.

Ce n’est pas vrai qu’il y a plus de bibliothèques que de Tim Hortons.

Mais des petites exagérations du genre n’ont jamais dérangé les frères Ford, qui sont devenu les héros « cowboys » de la droite à Toronto.

Les deux frères se sont fait élire sur une plateforme de la droite, encore plus à droite même que leur héros Stephen Harper. Ils en sont fiers.

Mardi dernier le premier ministre était l’invitée d’honneur à un barbecue chez Doug Ford pour célébrer la grande victoire des conservateurs le 2 mai. Harper lui-même était l’invité d’honneur surprise.

Devant les invités M. Harper a prédit un « tour du chapeau » pour les conservateurs cet automne avec une victoire probable de son poulain au provincial Tim Hudak.

M. Harper en a profité pour dire au maire Ford qu’il le félicite d’avoir « nettoyé les dégâts laissés par le NPD à l’hôtel de ville de Toronto. »

Mais la surprise était sur Harper lui-même car à son insu un jeune a capté tout l’affaire sur vidéo et l’a posté en suite sur YouTube  au grand désespoir de Harper qui ne veut pas passer pour un « Yahoo » de la même trempe que les Frères Ford.

Harper s’est servi de ses pouvoirs de premier ministre pour faire radier la vidéo de YouTube.

Le député Del Mastro, a dit que Mme Atwood « n’aime pas les frères Ford parce qu'ils sont conservateurs, point à la ligne. »

Cette chicane entre la droite conservatrice et la classe littéraire de Toronto risque de devenir la controverse que le Québec a connue aux élections de 2008 lorsque Harper s’en soit pris aux artistes et aux gens qui assistent aux galas culturels.

M. Del Mastro s’en ait pris à l’écrivaine : «Elle fait plusieurs déclarations qui sont absolument fausses, des déclarations qu'elle devrait retirer et s'excuser, » a-t-il dit. « Par exemple, ni Rob ou Doug Ford n'ont jamais dit aux artistes qu'ils sont pas les bienvenus à Toronto. »

Del Mastro et Atwood se sont déjà affrontés lors d'une audience d’Atwood devant un comité parlementaire au mois de mars.

Lorsqu’Atwood a commencé à parler, Del Mastro a commencé à hurler, et a éteint son micro en comité parlementaire.

La chicane risque de s’aggraver encore plus.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires