Kenney perd ses plans secrets

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La stratégie « ethnique » des conservateurs

Malheureusement, ils tombent dans les mains d’une députée du parti néo-démocrate.

Le ministre Jason Kenney est couvert de ridicule. On se rappelle Max Bernier et ses documents oubliés.

Mais dans ce cas, c’est l’adjoint de Kenney, un jeune avocat, Kasra Nejetian, qui a fait parvenir un plan électoral à la députée NPD Linda Duncan, tout à fait par erreur.  La missive était destinée au ministre conservateur John Duncan, un collègue de Kenney.

 

Deux autres adjoints, pas plus futés, se sont chargés de livrer l’enveloppe de 29 pages à la députée Duncan qui n’en pouvait pas croire sa bonne fortune.

Le plan en question intitulée «Perçons les frontières: Bâtir la marque de commerce conservatrice dans les communautés culturelles. »  Ça explique en gros, à d’autres conservateurs, la campagne publicitaire visant quatre communautés culturelles canadiennes dans 10 circonscriptions ciblées.

C’est parce qu’elles sont à  plus de 20% «  ethniques » nous dit le document.  On les retrouve à Toronto et à Vancouver. Elles regroupent principalement des Indo-canadiens et des Asiatiques.  À Winnipeg on vise les Ukrainiens et dans la circonscription de Mont-Royal à Montréal, les personnes d’origine juive.

Les autres?  Pas un mot sur les hispano-canadiens, les Canadiens d’origine haïtienne, ni les musulmans. Rien.  Meilleure chance la prochaine fois.

La campagne coûtera 375 000 $ dont 175 000 $ a déjà été dépensé. Notons que ce n’est pas l’argent qui manque chez les conservateurs.

 

Dans la lettre couverture qui accompagnait le plan de campagne, Kenney demande à ses confrères ministres de lui glisser une autre 200 000 $.

Le document parle de 1 200 pubs qui paraîtront dans environ une vingtaine de médias. La liste du déploiement inclus : A-channel, ARY Digital, ATN Alpha, ATN B4U, ASTN Zee, CHIN, CHNU, CITT, Joy,  Fairchild, Omni, Shaw Multi, Talentvision, Vision TV, Zee.

Les pubs seront en mandarin, en cantonais, en Sing Tao, en hindi et en punjabi. Les pubs vanteront les communautés et parleront de leur mérites.

L’essentiel de la campagne se déploiera du 15 au 29 mars.

Le document signale que le 20 mars, sera le jour d’un grand match de cricket entre le Canada et l’Inde. 

Mais ironie du sort,  les données détaillées sur ces communautés ressemblent curieusement à celles qu’on peut obtenir dans le long formulaire de dernier recensement – celui que le gouvernement Harper a aboli.

Le fond du problème c’est que Kenney est à la fois ministre de l’Immigration et de la Citoyenneté et aussi organisateur politique responsable des communautés culturelles.

Un rôle est gouvernemental; l’autre est partisan. Deux rôles très différents, voir en contradiction.

Comme dans bien d’autres choses chez les conservateurs !

 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Maechel
    02 avril 2011 - 12:52

    http://www.vigile.net/Francophones-hors-Quebec,29627 La similkitude de cas donne une bonne occasion de faire un rappel du mépris du parti conservateur envers les francophones et la malhonnêteté intellectuelle de max bernier