Moins de soldats, plus de diplomates

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Harper veut bâtir à Kaboul

L’armée canadienne quitte l’Afghanistan dans quatre mois, mais avant leur départ, le gouvernement Harper dépensera 18 millions $ pour construire des résidences pour les diplomates canadiens qui viendront à Kaboul.

Ça comprend également une rénovation de l’ambassade canadienne pour la rendre plus sécuritaire.

Parmi les dépenses on retrouve le «nettoyage et la construction d'un mur de sécurité»  à la chancellerie à un coût de près de 1,5 millions $.

Des documents rendus publics révèlent que la  «construction mineure » pour aménager le site de la chancellerie coûtera  à elle seule plus de 7 millions $.

Il y aura aussi de nouvelles résidences permanentes, rendues nécessaires en raison de l’arrivée de nouveaux employés à l'ambassade du Canada.

Moins de soldats, moins de franc-tireurs; plus de diplomates, plus de parleurs.

En 2003, peu après le début de la guerre, le Canada avait quatre employés à  l'ambassade. Aujourd’hui il y en a 50. 

Entre temps,  le Premier ministre a fermé des ambassades et plusieurs postes diplomatiques en Afrique, parfois au grand désespoir des Africains.

En confirmant la prolongation de la mission diplomatique en Afghanistan, Harper a annoncé l’automne dernier que sa contribution en aide au développement dans l’Afghanistan sera réduite à 100 millions par année d’ici trois ans, soit moins de la moitié de ce qu'elle était l'an dernier.

Il faut connaître nos priorités dans ce monde.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires