Harper retire sa pub électorale

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pourtant elle n’était pas cochonne.

Même pas négative.

C’était simplement une pub mal faite. Bien mal faite.

Elle montrait Stephen Harper assis seul à son bureau tambourinant nerveusement son pupitre avec les doigts alors qu'il travaille sur ses dossiers dans le silence de la nuit.

Lisait-il les derniers chiffres du déficit budgétaire ?

Définitivement trop épeurant avant de se coucher.

Écrivait-il son livre sur le hockey qu’il nous a promis y a 13 ans ? 

Les électeurs se demanderont qu’est-ce Harper fait renfermé comme ça la nuit dans son bureau. Sa femme l’a-t-elle mis dehors ?

Ses adjoints l’ont-ils barré dans son bureau ?

Après réflexion, les organisateurs conservateurs ont décidé que l’image de Harper-le-Couche-tard ne poignera jamais avec l’électorat.

Il leur vaudrait mieux de sortir l’ancienne pub d’un Harper souriant en chandail bleu avec son petit chat. «Miaou! Miaou!  Oh, qu’il est doux et gentil cet homme-là! "

Bien mieux que l’image d’un vieux séraphin à son pupitre qui rumine son prochain budget seul dans la nuit.

Avouons que cela aurait pu être pire. Il aurait pu être sur un balcon et recevoir de l’excrément d’oiseau sur la tête. Un thème connu, quoi !

Les publicités positives fonctionnent seulement lorsqu’elles sont bien faites. La pub de l'étrange Harper noctambule ne figure pas dans cette catégorie. 

La pub connaîtra le même sort que la petite veste en cuir (style Brokeback Mountain) que Harper à porté au Stampede de Calgary. 

Encore de quoi à remplir la poubelle au bout de son pupitre.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Michel Gagnon
    04 février 2011 - 23:32

    Mon intellectuel de PM se lève la nuit pour lire les 100 livres et lettres que lui a fait parvenir l'écrivain Yann Martel (Histoire de Pi). On le voit ici essayer d'écrire une lettre de remerciement au généreux donnateur. Malheureusement il oubliait de mettre des timbres et M.Martel n'a jamais reçu les dites lettres de remerciement.

    • Richard Cléroux
      11 février 2011 - 18:36

      M. Gagnon Vous êtes tordant! Richard Cléroux