Les « jets » à Harper nous coûtent cher

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les coûts ont doublé dans les derniers six mois.

Neuf milliards $ sont maintenant 16 milliards $.

Stephen Harper veut acheter 65 avions de chasse F-35 super modernes à 50 millions $ pièce, fabriqués par la firme américaine Lockheed Martin Corp.

C’est un achat que Harper s’est mis absolument dans la tête qu’il nous faut.

Un contrat sans soumission, comme d’habitude.

Nous n’avons aucune garantie de la compagnie qu’il y aura des retombés économiques.

Le pire est que l’on ne sait pas à quoi serviront ces appareils. Ils sont des avions de chasse pour attaquer des ennemis, pas pour défendre nos côtes ni nos populations.

Normalement les anciens fonctionnaires à la retraite ne se mêlent pas des achats du gouvernement, même ceux que le gouvernement décide seront sans soumission.

C’est pourquoi lorsque Alan Williams, l’ancien sous-ministre de la Défense nationale, a déclaré que c’est « malhonnête » de la part de Harper de dire qu’il y avait eu un appel d’offre en bonne et due forme.

En réalité il n’y a eu aucune compétition.

Ce qui alimente la controverse à Ottawa est que 16 milliards $ est le plus gros contrat de l’histoire du gouvernement du Canada.

Williams a aussi affirmé que le gouvernement Harper a simplement choisi la firme Lockheed. D’autres disent que c’est pire encore, que ce sont les militaires de la Défense nationale qui ont obligé Harper à passer cette commande à Lockheed.

Le ministre de l’Industrie Tony Clement, se portant à la défense de son gouvernement, a déclaré  « qu’il y avait eu une procédure en 1997 »  et que Lockheed en était sortie gagnant.

Mais une « procédure » n’est pas un appel d’offres.

La Vérificatrice-générale Sheila Fraser a publié le mois dernier un rapport dans lequel elle critiquait le gouvernement sur sa décision de procédé sans soumission.

Selon Fraser la population ne devrait pas donner carte blanche au gouvernement Harper surtout pas après le désastre que le gouvernement a connu dans l’affaire des hélicoptères Chinook et Cyclone qui ont coûté 10 milliards $ plutôt que les 5 milliards $ promis.

Ce n’est grave; c’est les contribuables qui paient, comme d’habitude.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires