PTI 2013-2014-2015 : place au patrimoine et à la culture

Samuel
Samuel Leduc-Frenette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’arrondissement Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles (RDP-PAT) s’engage résolument dans des projets à saveur patrimoniale et culturelle. En sont pour preuves les investissements qui seront consentis pour la mise en valeur du Vieux-PAT et pour la création de la maison de la culture de RDP, qui équivalent environ au tiers du budget de 32,36 M$ de son programme triennal d’immobilisations 2013-2014-2015*.

Une nouvelle flotte de véhicules viendra remplacer les modèles plus anciens qui nécessitent beaucoup de réparation. (Photo : archives)

La mise en valeur du Vieux-PAT s’accapare ainsi de 2,1 M$ sur les 8,95 M$ du budget pour 2013. Cette somme augmente à 3 M$ l’année suivante avant de diminuer à 1 M$ en 2015.

« C’est vraiment un levier pour le Vieux-PAT, mentionne Suzanne Décarie, conseillère de la Ville dans l’arrondissement. C’est quelque chose qu’on attend. Les citoyens se font parler de ça depuis tellement d’années. »

Rappelons que la revitalisation du Vieux-PAT va de pair avec la mise sur pied de la maison du citoyen, dont la construction, en lieu et place de l’ancien Couvent des Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame, sera terminée en 2013.

La maison de la culture de Rivière-des-Prairies, un autre dossier cher pour la mairie de l’arrondissement, obtient 0,5 M$ en 2013 pour la conception d’un plan d’affaires. En 2014 et 2015, cette somme passe à 1,45 M$ et 3,97 M$. Il est trop tôt encore pour savoir à quoi serviront exactement ces deux derniers montants.

Inspiré par des consultations publiques menées l’été précédent, le projet de maison de la culture n’a pas été présenté en conseil d’arrondissement l’hiver dernier tel qu’il avait prévu. L’administration de la mairesse Chantal Rouleau devrait revenir à la charge cet automne.

Mme Décarie soutient que la maison sera bientôt mise en chantier et qu’elle devrait être construite d’ici 2015.

Parcs et sécurité routière

Bien que la part du lion des investissements revienne au patrimoine et à la culture, les infrastructures et les services municipaux recevront aussi leur financement.

Ainsi, les camions ne devraient plus tomber en panne, puisque l’arrondissement veut renouveler sa flotte de véhicules de tout type.

« Par les années passées, il est arrivé régulièrement que quand on avait du déneigement, il y avait un camion qui nous lâchait, et puis le temps qu’il se fasse réparer, on n’en avait pas un en surplus, indique la conseillère Décarie. Il est temps que l’on refasse la flotte. »

Ce sont donc 1,5 M$ qui seront alloués à l’achat de véhicule chaque année du PTI.

Du côté de la voirie, un programme de réfection routière coûtera 0,45 M$ en 2013, 1,2 M$ en 2014 et 2,1 M$ en 2015. Un programme de réaménagement de rues pour apaiser la sécurité routière bénéficiera de 0,1 M$ chaque année du PTI.

Enfin, un programme de réfection des centres de loisirs et communautaires engendre des dépenses de 0,32 M$ en 2013, 1,68 M$ en 2014 et 1,62 M$ en 2015. « Ça fait partie, avec l’aréna Rodrigue-Gilbert, de toute la réfection qu’on doit faire dans les arénas pour faire la mise à jour des systèmes de réfrigération et faire toute la mise aux normes », spécifie Mme Décarie.

D’autres installations récréatives, comme des parcs et des piscines, subiront aussi une cure de rajeunissement.

*Beaucoup plus éloignées dans le temps, les sommes projetées pour 2014 et 2015 risquent de changer dans les prochains PTI.

Organisations: Couvent des Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame

Lieux géographiques: Rivière-des-Prairies

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires